Les Chroniques de VJC

5 octobre 1914...La première victoire aérienne de l'histoire !

Il y a près d'un siècle, deux aviateurs français entraient dans l'histoire en enregistrant la première victoire aérienne en abattant, avec leur frêle biplan de type Voisin III, un appareil de reconnaissance allemand Aviatik BII près de Reims, le 5 octobre 1914, au début de la première Guerre mondiale.

L'équipage du Voisin, composé du sergent aviateur Joseph Frantz et du caporal Louis Quenault, effectue ce jour-là une mission de reconnaissance dans la région de Reims, où se situe le front. Ces deux aviateurs avaient pris l'habitude d'attaquer les avions ennemis qu'ils rencontraient en vol, alors que le haut commandement allemand interdisait à ses pilotes d'en découdre avec l'adversaire.

Ce 5 octobre, le sergent Frantz prend en chasse un Aviatik allemand de reconnaissance au-dessus de Jonchery sur Vesle (Marne) piloté par le sergent Wilhem Schliechting, emmenant en reconnaissance le lieutenant observateur Fritz Von Zangen.

Son mitrailleur, le caporal Quenault, ouvre le feu avec sa mitrailleuse Hotchkiss, en tirant par balle sur l'appareil ennemi. Après 47 coups, l'arme s'enraye et il est obligé de la remettre en état en plein vol.

A l'issue d'une longue poursuite, l'Aviatik allemand pique vers le sol et s'écrase dans les marais de Muizon. Le Voisin se pose à proximité mais lorsqu'ils arrivent près de l'avion détruit, les aviateurs français ne trouvent que les restes calcinés du lieutenant Von Zangen et du sergent Schliechting.

Pour cette première victoire aérienne de l'histoire, Joseph Frantz et Louis Quenault ont été décorés respectivement de la croix de chevalier de la Légion d'honneur et de la Médaille militaire.

Publié le 05/10/2017

© 2010 - 2017 Veterans Jobs Center - SARL GABIRO - Tous droits réservés - Réalisation GFX Studios